Rejoignez-nous !

Comment trouver un bon conseiller en gestion de patrimoine

Article du 11 Février 2020 par KG Patrimoine

conseil en gestion de patrimoine indépendant;  conseiller en gestion de patrimoine indépendant salaire;  conseil gestion patrimoine gratuit;  conseiller en gestion de patrimoine indépendant avis;  cabinet gestion de patrimoine;  reglementation conseil en gestion de patrimoine;  banque gestion de patrimoine;  honoraire conseiller en gestion de patrimoine;

Avoir confiance dans la personne qui va gérer votre patrimoine est essentiel. On a coutume à présenter le conseiller en gestion de patrimoine équivalent à un professionnel de la santé.

Comment trouver un bon conseiller en gestion de patrimoine

Avant de choisir un conseiller en gestion de patrimoine, les directives Européennes insistent sur le niveau de connaissances des clients. En effet, peut on dire qu' un client avisé, trouvera plus facilement un bon conseiller en gestion de patrimoine, plutôt que d'agir sur recommandation ?

La relation établie, vous confierez vos projets, vos choix. Le conseiller se devra de savoir analyser au plan juridique, fiscal, financier, savoir poser le bon diagnostic avec un schéma programmé dans le temps. Agir avec dynmisne et efficacité.

Que faut il pour devenir conseiller en gestion de patrimoine

  • Les conseillers en gestion de patrimoine CGP ont un niveau de formation BAC +3, ou Master 2 en gestion, de patrimoine, formation écoles de commerce, ou encore formation continue dans la banque CFBP, CESB ... beaucoup de filières conduisent à ce métier très technique.
  • Solide formation juridique et fiscale, comptable évidemment, avoir le goût des affaires, une capacité d’écoute et d'un naturel à poser des questions dans  un but familier, alors que l'objectif "désintéressé" est de détecter dans la plus grande discrétion les besoins fondamentaux du client face à son patrimoine.
  • Comme tous les métiers indépendants, ne pas savoir compter son temps est un plus, curieux, affable, naturellement porté à la confidence sans excès de voix, complètent les qualités du CGP.
  • Le conseiller en gestion de patrimoine indépendant se différencie par sa grande latitude dans le choix des produits financiers, immobiliers, assurance, en faveur de sa clientèle.
  • Une aptitude et compétences soutenues pour percevoir les stratégies en matière patrimoniales eu égard au profil de son client. L'étendue dans ce domaine recouvre le bilan, l'optimisation fiscale, la transmission et choix de dévolution successorale aussi.

Peut on se passer du Conseiller en Gestion de Patrimoine ?

Naturellement un propriétaire est libre de contracter directement de particulier à particulier pour la transaction d'un bien immobilier. Il pourra investir en bourse sur un coup de cœur, rarement sur un coup de dés. Sans doute a-t-il une longue expérience personnelle. Sans doute applique-t'il la règle du parfait boursicoteur, n'avoir pas de terme imposé, ne pas avoir besoin des fonds investis, ne pas réagir à l'émotion. vieux dicton : investir au son du canon, vendre au son des violons ! .

Le conseiller en gestion de patrimoine en revanche, pratiquera selon une méthode de travail, sans précipitation dans le long terme, et en toute objectivité. Son objectif personnel doit se confondre avec l'objectif révélé du client. Nous avons de ce fait à la tête du patrimoine deux personnes qui conjuguent leurs compétences ou leur pouvoir.

Son métier de tous les jours est au cœur de l'actualité financière, par des abonnements à la presse spécialisée, des affaires qu'ils suit déjà pour une tranche de clientèle par exemple. La gestion de fortune est une idée toute personnelle. En effet, chacun juge à l'aune de sa fortune, en fait.

Faire appel au conseiller financier implique un niveau de confiance, une faculté de compréhension afin de pouvoir comparer et décider. Les offres du conseiller ne seront pas identiques aux propositions des banques privées, chaque situation patrimoniale s'analyse en pourcentage sécuritaire, ou spéculatif, le tout étant de gérer en parfaite connaissance de cause, à défaut de maîtrise absolue.

Le bon conseiller en gestion de patrimoine

Nous avons déjà décrit un portait assez précis du conseiller. Comment serait il le meilleur ou simplement bon ?

La politique de confidentialité scelle une relation durable. La parole est d'argent, le silence est d'or dit-on. Alors comment  faire des affaires sans parler ?

Gageure bien sûr, quoique ?

Conseiller un client n'est pas forcément l'inonder d'informations toutes plus techniques ou spécifiques les unes que les autres. En revanche, s'assurer que son client comprend son raisonnement et décidera en toute confiance, valorise grandement le conseiller indépendant CGPI qui sera disponible attentionné.

Pour KG Patrimoine, le meilleur conseiller sera indépendant de préférence, compétent, mais le petit plus sera dans la nature humaine, empathie, convivialité, curiosité, à l'écoute , qui donne toujours l'impression au client, en définitive qu'il  décide  son choix .

Une expérience certaine, indépendant dans un réseau de professionnels tels que notaires, juristes, experts comptables, avocats des affaires qui confortent les décisions complexes . Ses relations donnent une bonne perception de ses qualités à savoir s'entourer de professionnels de bon niveau.

Posséder les accréditations et actualiser ses connaissances, susceptibles de parfaire le conseil en investissement financier , en matière fiscale, toujours plus pointues, connaissances approfondies des produits bancaires.

Dans un domaine pratique, notre conseiller en gestion de patrimoine ne peut tout faire, même s'il sait tout faire, être secondé dans son agence serait un plus, ne serait ce que de pouvoir trouver quelqu'un à l'improviste dans l'agence. Il n'est pas besoin non plus de disposer d'une société de gestion pour soi même.

Que doit on payer ?

Il faut distinguer la prestation qui se résume à fournir le bon produit financier. Cela demande avant tout de faire confiance, avec une analyse patrimoniale poussée qui met en œuvre des problématiques complexes . En première visite, obtenir un bilan patrimonial gratuit doit être apprécié " à sa juste valeur" pourrait on dire ?

Le contexte concurrentiel ou d'emporter le marché n'est du tout pareil. L'un sélectionne le meilleur, l'autre  ne révèle t il pas un besoin de remplir le carnet de commande, en priorité?

La rémunération du conseiller en gestion de patrimoine, se présente de plusieurs manières. Soit il, accomplit une tâche qu'il ne peut définir au préalable et dans ce cas il facture des honoraires en fonction de celà. Soit il prend un forfait pour une mission bien définie, un bilan patrimonial par exemple.

Enfin le conseiller perçoit des rétro commissions des fournisseurs de produits financiers mis à disposition. De la sorte un produit financier souscrit chez le conseiller en gestion ne coûte pas plus cher. Dans ce cas le client n'est pas sollicité. A ce sujet depuis janvier 2018, le conseiller doit faire preuve de transparence envers son client. Tout comme le courtier il doit préciser la provenance de ses honoraires.

Conseiller en gestion de patrimoine : le bon choix ?

Le propriétaire qui fait appel au conseiller en gestion de patrimoine dispose de la relation professionnelle dans ses réunions de copropriété propice aux anecdotes, et par conséquent aux recommandations désintéressées.


Il serait bien surprenant que notre client ne soit pas abonné à des revues financières qui traitent cette partie délicate du choix du bon courtier .