Rejoignez-nous !

Gestion de fortune

Article du 13 Mai 2020 par KG Patrimoine

gestion de fortune salaire;  gestion de fortune rothschild  gestion de fortune paris;  gestion de fortune suisse;  hsbc gestion de fortune;  gestion de fortune assurance vie;  gestion de fortune seuil;  gestionnaire de fortune paris;

La gestion du patrimoine demande beaucoup de savoir faire, la gestion de fortune est un métier d'expert .

Selon les banques, la notion de fortune diffère. Soit vous êtes déjà client de votre banque de réseau BNP Paribas, LCL, CIC, Société Générale et service bancaire et celle ci propose un service dédié gestion de patrimoine, soit vous êtes en relation avec un banquier privé.. Banque privée ou gestion de fortune désignent la gestion patrimoniale dans un cadre dédié ou indépendant. Le contrat prend la forme d'un abonnement mensuel ou annuel ou encore un mandat avec honoraires selon la gestion définie.

Ces services diffèrent suivant l'importance du patrimoine, de la diversité, de l'objectif poursuivi, des prestations engagées. La gestion patrimoniale comprend l'édition des documents personnalisés, également et surtout les déclaration fiscales , les relevés de plus value boursières ou immobilières. La partie la plus technique dépend de la nouvelle imposition qui remplace l'impôt sur la fortune, (impôt solidarité sur fortune) c'est à dire imposition sur la fortune immobilière (IFI).

Qu'il, s'agisse d'un indépendant ou d'un salarié dans une banque privée, les frais de gestion sont en général compensés par les choix et avantages obtenus.

Dans tous les cas, le minimum de patrimoine financier (150.000€ voire même le million d euros) vous sera sans doute fortement conseillé. En toute logique la prise en charge de votre portefeuille de valeurs mobilières sera en "gestion libre "ou "gestion pilotée" ou "déléguée".

Vous pouvez également faire appel aux conseillers en gestion de patrimoine CGP tout en conservant les services de votre banque habituelle.

La gestion de fortune sera plutôt l'œuvre de " family office" gestionnaire pour un seul et unique client. A ce niveau les ingénieurs patrimoniaux experts spécialistes juridiques et fiscaux conseillers auprès des banques privés travaillent en collaboration avec les notaires, les avocats et financiers sur des patrimoines très importants.

Le gestionnaire de patrimoine

C'est la personne qui vous accompagne tout au long de votre gestion de patrimoine. Il sera vous conseiller tant sur le plan fiscal, juridique, et vous orientera en matière de retraite et succession.

Après un premier entretien ayant pour but de faire "le tour du propriétaire" évaluer le patrimoine, étudier en fonction des préférences personnelles, la répartition la plus harmonieuse possible, un diagnostic vous sera présenté. Un bilan patrimonial sera élaboré, les actifs financiers, immobiliers, les dettes, crédit immobilier, les éventuelles garanties offertes, seront priorisés.

Votre situation familiale , votre profil , votre profession, votre famille seront autant d'éléments intéressants qui permettent au conseil en gestion de patrimoine, de "partager" votre point de vue.

Vos prérogatives seront bien entendu prises en compte. Après analyse de la structure du patrimoine des différents postes, le CGP vous présentera les points forts qu'il relève, mais aussi et surtout les points faibles qu'il rencontre.

Dans un second temps, une approche plus ciblée,, mettra en évidence les éventuelles modifications , selon le profil vous aurez défini. Les solutions qui vous seront proposées vous seront soumises et la mise en oeuvre pourra donner à un mandat de gestion spécifique pour une opération ponctuelle ou une gestion s'exerçant sur une partie du patrimoine.

La mission du CGP

La gestion patrimoniale recouvre tout d'abord, les actes de l'état civil, le choix d'un régime matrimonial correspondant à votre objectif par exemple. De ceci peut découler des initiatives ayant des conséquences fiscales et juridiques. Prenons l'exemple d'une communauté de biens ou une séparation de biens, une donation, une cession à titre gratuit ou onéreux de la nue propriété au profit d'un membre de la famille. Le démembrement de propriété est un outil spécifique qu'il est prudent d'utiliser sous bonne mise en garde des restrictions fiscales, liées à l'abus de droit notamment.

Les transactions patrimoniales sont assorties de conseils en fonction des préférences ou exigences tenant compte de la composition de la famille . Envisager les futurs partages demandent une perspective éclairée, les décisions orienteront la recherche des intérêts successoraux à venir.

Cette "stratégie" dans un but de la meilleure harmonie qui soit, ne doit pas faire obstacle à la gestion du risque en matière de placement financiers dans une perspective de rendement ou de sauvegarde.

Spécificités des services de gestion

Les montants des honoraires d'un gestionnaire de fortune ne sont pas comparables avec le salarié de la banque ou assurance qui l'emploie. Les conseils ne seront pas de même nature non plus. Le gestionnaire indépendant propose des produits financiers recherchés dans un panel de propositions . Il aura sélectionné plutôt un produit financier qu'un autre, certes . Néanmoins le service "après vente" préserve des choix hasardeux. En effet, la fidélité du client en dépend.

En revanche les salariés patrimoniaux seront enclins à proposer les placements "génériques" de la banque ou la compagnie d'assurance. Les propositions "hauts de gamme" de la banque n'échappent pas aux risques de retournement de marchés. Les offres sont de fait un peu plus généralisées.

La relation du CGP indépendant est sans doute plus proche du client, dans la mesure de la pérennité du contrat intuitu personae. La connaissance du client profite à l'optimisation fiscale toujours plus technique et mobile, surtout en matière fiscale.

La gestion patrimoniale dans le temps long, s'intéressera aux choix et à la continuité des objectifs patrimoniaux . L'optimisation fiscale dépend de plus en plus de la détention des biens immobiliers par exemple. Par ailleurs le choix de la propriété individuelle ou indivise, du démembrement de propriété plutôt que la possession en SCI, la gestion privée, demandent un suivi permanent.

Conserver les équilibres entre actifs financiers et actifs immobiliers sont des contraintes qui ne se limitent pas seulement à la vente d'un produit mais bien de vérifier l'intégration dans le patrimoine .

Les outils de gestion patrimoniale

La gestion de fortune devient très ténue, les rendements n'ont jamais crevé le plancher des taux négatifs jusqu'alors.

L'émission d'obligations assimilables du trésor nous en fournit l'exemple. L'emprunteur encaisse les intérêts de la dette autrefois réservée au prêteur. Le taux de rendement négatif aussi surprenant que temporaire pense t'on remet en cause la recherche de rentabilité des patrimoines.

Les leviers à la manœuvre seront de toute évidence en comprimant les charges de gestion. L'optimisation fiscale et parallèlement la défiscalisation, seront actionnées en contre partie de la souscription des emprunts d'investissement à faible coût d'intérêts.

La gestion patrimoniale fera la part belle aux actifs immobilisés moins soumis aux aléas boursiers, en période de crise planétaire. Le rendement net d'impôt ou défiscalisé préservera la gestion dite à l'actif . La valeur d'une fortune s'établira sur la résistance aux fluctuations . Une gestion sous mandat personnalisée, serait au plus près des intérêts du client, en privilégiant la réactivité du CGP.

Les services proposés par les intermédiaires de banques ou d'assurance pilotés ou profilés sont difficiles à arbitrer tant la gestion est globalisée industrialisée. D'ailleurs il suffit de le vérifier en période de forte turbulence, les gestions dite pilotées ne valent pas mieux qu'un placement profilé dit sécuritaire.

Les dictons valent conseils tout autant que les règles d'or en matière de gestion de patrimoine.