Rejoignez-nous !

MaprimeRenov, les chantiers vont bon train

Article du 02 Février 2021 par KG Patrimoine

MaprimeRenov fait le buzz dans les métiers du bâtiment, tous les acteurs sont appelés à rejoindre le chantier de la rénovation des logements

MaprimeRenov les chantiers vont bon train

Que s'est il passé ? Est ce le confinement qui a permis ce rush vers la renovation énergétique des logements. Toujours est il que le projet gouvernemental dépasse les objectifs fixés.

Les conditions restrictives en place en faveur d'une seule catégorie des ménages les plus modestes ne contribuait pas non plus à lancer grandement l'opération.

Le confinement n'est sans doute pas étranger à l'engouement des ménages. Avoir du temps pour réfléchir, d'une part, le fait de vivre plus longtemps sans bouger dans le logement d'autre part, ont pu faire prendre conscience de l'urgence d'apporter un peu de confort dans la maison.

Maprimerenov en vogue

L'année 2020 serait un succès se flatte Emmanuelle Wargon la ministre du logement, confirmant les chiffres suivants :

  • l'objectif des dossiers en 2020 était fixé à 150.000 .
  • Or les dossiers déposés dépassent 192.000 atteignant sans doute 200.000 maintenant.

A toute chose malheur est bon dit on !.

Le Covid aurait pu bloquer toute mise en chantier. L ANAH qui pilote ce nouveau dispositif publie ces chiffres des travaux d'isolation qui vont désormais prendre la place des précédents dispositifs de transition énergétique tels que CITE .

Les ménages ont ils mis à profit le temps du confinement pour estimer le potentiel de confort de leur logement en lançant des demandes de devis d'amélioration de l'isolation et chauffage.

Fin décembre 572.000 millions d'euros débloqués représentent 140.000 dossiers validés pour un total de 53.570 primes versées. A ce stade nous observons une population composée des deux tiers de ménages les plus modestes. Autrement dit les conclusions précédentes s'adressent essentiellement à l'action première engagée en faveur des plus modestes., en toute logique.

Aujourd'hui MaprimeRenov intéresse tous les ménages en appliquant une couleur pour déterminer le montant de l'aide de participation offerte à tous les propriétaires occupants . L'ambition est telle que la ministre estime pouvoir porter l'enveloppe à1.7 milliard d'euros qui correspondraient à d'un côté 450.000 rénovations thermiques soit dit en passant les trois quarts des 600.000 chantiers dans le viseur 2021, de l’autre.

Les moyens de sa politique

Le lancement d'une telle opération connait un parcours bien connu. A savoir :

  • un temps pour cerner le marché potentiel,
  • un temps pour l'information des propriétaires dans cette zone,
  •  un temps pour convaincre,
  •  puis vient la gestion proprement dite de l'affluence tant attendue.

En effet, le train est lancé , on observe maintenant la réactivité des artisans du bâtiment qui sont appelés à la rescousse. Parallèlement les fournisseurs ont vu leur activité croitre de manière exponentielle. c'est l'exemple de St Gobain, des magasins du détail et du bricolage.

La suite, nous la voyons venir, les artisans remplissent leur carnet de commandes. Les délais d'attente vont se tendre et se mesurer en trimestres dorénavant.

Les travaux prennent du temps et la capacité de main d'oeuvre ne peut répondre instantanément, aussi les chantiers vont-ils occuper les deux ans à venir selon les professionnels du bâtiment.

Dans l'ordre les régions au climat plus vif ont été les premiers à réagir, remplacement de chauffage, par des améliorations énergétiques. Les commandes s'amplifient partout depuis la fin du 4ème trimestre 2020. Les principaux postes explosent : les extensions du logement, les améliorations thermiques, salles de bains , changements de blocs portes, de fenêtres, y compris des portes de garage , les clôtures et jardins aussi sont impactés par ces mouvements en chaine.